Patrimoines de l'Humanité

Bookmark Envoyer cette page Travel notebook
Share
scroll left
  • Palmeral de Elche Basílica de Santa María y Torre Palacio de Altamira
  • Ruta Palmeral de Elche
  • Huerto del Cura
scroll right

Aucune ville espagnole a trois biens inscrits dans les différents catégories de patrimoine de l'humanité de l'UNESCO. Définitivement, cela fait que notre ville soit unique.

La Palmeraie

La première distinction arrive en 2000, lorsque La Palmeraie a été proclamée patrimoine de l'humanité. De cette façon, non seulement le travail de nos ancêtres qui a donné vie à cette palmeraie, laquelle aujourd'hui donne forme, accompagne et enrichit nos jours, était récompensé ; mais aussi les gens d'Elche qui, en long des siècles, ont su conserver comme la partie indissoluble de leur façon d'être, même au-delà de sa rentabilité économique en tante que culture.

À Elche le palmier est un bien sacré. La récompense de cette convention est une vie quotidienne entourée et gardée par son ombre amoureuse.

Mystère

Un an plus tard, en 2001, l'UNESCO a créé la catégorie dénommée Chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité. Et le Mystère, ou Festa d'Elx, a eu l'honneur mérité d'être la première fête espagnole incluse dans cette catégorie.

Avec La Palmeraie, la Festa est un autre signe de l'identité de la ville. Encore on a une troisième distinction (une trilogie mythique et unique) : La Dame d'Elche qui détient le rare privilège de la bilocation, c'est à dire que elle est présente simultanément en deux lieux distincts: au musée archéologique national de Madrid et au cœur des gens d'Elche, sans aucune exception.

École-Musée de Pusol

Ce musée, dont le nom complet (et en phase avec la réalité) est Centre de la Culture Traditionnelle École-Musée de Pusol, fait partie du Registre des bonnes pratiques depuis 2009. C'est le Comité pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO qui prend cette sorte de décisions.

De cette façon, l'UNESCO a reconnue internationalement le travail soigneux, intense et courageux des personnes qui, depuis la fin des années soixante du dernier siècle, y voient clair que pour regarder vers le futur il est essentiel connaître qui nous sommes et d'où nous venons.